South Indies Crew
Accueil > Artistes > Illmino

Illmino

dimanche 2 octobre 2016, par krAze

Le hip‐hop, un exutoire
 
De 1998 à 2001 illmino est membre de deux collectifs de rap avec lesquels il fait ses premières armes : freestyle, passage radio, sound system et enregistrement studio. Avec RDO il sortira l’album « Atlandis » et avec BARJO CITY, plusieurs mixtapes hip‐hop et dance hall. En 2004 il collabore le temps d’un album avec LBD, membre de l’emblématique groupe de hip‐hop créole NO’CLAN. Le duo présente au public antillais West Indies Avenue. Leurs vidéoclips sont diffusés sur RFO et leurs titres diffusés sur les ondes de NRJ Antilles. illmino commence alors à être connu d’un plus large public.
 
L’envie d’une carrière en solo
 
illmino souhaite se consacrer à des projets plus personnels traduisant à la fois son goût pour l’écriture et son ouverture musicale. En 2010 il livre son premier album solo, Dezod, aux influences hip-hop, dance hall, gwo-ka et néo-soul. Il y évoque sa vie, son déchirement entre la Guadeloupe et la France ainsi que les évènements marquants de son époque : inégalités sociales, crise économique, et plus tard le LKP...

La même année, il réalise le vidéoclip de Dezod, titre éponyme et acoustique qui reflète la désunion de la communauté antillo‐caribéenne et invite à l’unité. Le vidéoclip sera notamment diffusé sur Trace TV, BBlack, ACI, Guadeloupe 1ère et illmino recevra de nombreux retours positifs du public.
 
illmino s’affirme dans un style musical qui lui est propre
 
2011 – 2014 illmino prend une orientation musicale plus acoustique, ce qui laisse plus de place à la force de ses textes. Il se produit durant cette période sur plusieurs scènes parisiennes dont le New Morning, L’Étage, le Sunset et La Scène Bastille aux côtés d’artistes tels que Victor O, Methi’s, Régis Kole, et Mikakérémy. En 2013 il enregistre le duo Juste un moment avec AP du 113, groupe de rap français trois fois disque d’or.
 
Nouveau départ, nouvel album
 
En 2016 illmino nous revient avec Escales acoustiques un album aux sonoritiés caribéennes et hip‐hop. Il nous invite à suivre son parcours de globe trotter jusqu’à sa nouvelle terre d’accueil, le Canada, et nous offre un album à l’image de sa maturité artistique ; emprunt de réalisme, d’amour, de désillusion et... de voyage. 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0